Journée Régionale Occitanie Santé mentale et migration

Le rapport relatif à la santé mentale de Michel Laforcade d’Octobre 2016 pointe parmi les atteintes à la bonne santé mentale des individus, la migration contrainte, l’absence d’accès aux soins, la grande pauvreté, les violences politiques ou encore les violations du droit de l’homme.

Il insiste sur la nécessité d’une politique publique de santé prenant en compte la prévention de ces souffrances psychiques. Les rapports récents sur la psychiatrie ciblent notamment les demandeurs d’asile ou les victimes de psycho-traumatisme comme des publics auxquels il faut porter une attention particulière.

A ce titre, Primo Levy et Médecin du monde alerte sur la souffrance psychique des exilés à travers un rapport pointant du doigt les problématiques de prise en charge.

Cette journée a pour objectif de mieux comprendre les enjeux des problématiques de santé mentale des personnes exilées, de partager des expériences qui illustrent des pistes de réflexions prospectives mais aussi d’interroger l’inscription de ces enjeux au sein des politiques de santé, notamment en région Occitanie.

Au programme des conférences avec la présence d’intervenants spécialisés sur la question (notamment le CADA Astrolabe, une table ronde institutionnelle et des ateliers qui viendront illustrés par des exemples opérationnels les thématiques

  • L’interprétariat en santé mentale : les enjeux de la formation
  • L’impact des troubles psychiques sur la demande d’asile
  • Le travail en réseau, quelle coordination entre le secteur social et psychiatrique ?
  • Quel appui des professionnels confrontés à la souffrance psychique des exilés ? sera payant

Contacts et informations sur le contenu de la journée

Fédération des acteurs de la solidarité,montpellier,