loader image

Construction de la future plateforme de services coordonnés Autisme.

Autisme : promouvoir l’inclusion dans le milieu ordinaire.

Un des engagements prioritaires du projet associatif 2019-2024 de l’Adages consiste à expérimenter pour répondre à de nouveaux besoins. Dans ce cadre, l’association souhaite organiser son offre, à partir de 2021, en plateforme de services coordonnés en fonction du handicap des personnes accompagnées afin de répondre, de la manière la plus adaptée possible, à leurs besoins et à leur évolution tout au long de leur vie.

Bien que le savoir-faire et la prise en compte de l’autisme soient effectifs dans l’ensemble des établissements pour enfants, foyers de vie, EAM (Etablissement d’Accueil Médicalisé) et MAS (Maison d’Accueil Spécialisé) gérés par l’Adages, la spécificité de la MAS de Fontcolombe et des services de l’IME (Institut Médico-Educatif) les Oliviers les désignent comme des interlocuteurs privilégiés sur cette question.

Construction de la future plateforme de services coordonnés Autisme. Promouvoir l’inclusion dans le milieu ordinaire.

La volonté est de proposer une offre d’accompagnement coordonnée sous forme de plateforme par une mise en synergie des différents dispositifs pour pouvoir répondre de façon graduée aux besoins de personnes présentant un TSA (Trouble du Spectre de l’Autisme) associé à une déficience intellectuelle.

Selon l’intensité du trouble, de la déficience cognitive et du contexte social, l’accompagnement proposé à ces personnes doit pouvoir s’ajuster au mieux à leurs besoins.
Aujourd’hui, l’Adages gère, une UEMA (Unité d’Enseignement en Maternelle Autisme), un IME ainsi qu’une MAS dédiée.

Shares
Vous avez aimé cet article ?
Nb de votes : 3 Note moyenne : 5

L’Adages souhaite pouvoir compléter son offre de service afin d’apporter une réponse adaptée et évolutive dans le temps aux besoins des personnes avec autisme, par une transition facilitée, opérationnelle et cohérente d’un dispositif à un autre. Cela permettra de sécuriser les étapes charnières de leur parcours de vie notamment la transition de l’enfance vers l’âge adulte.

Cette organisation en plateforme vise une fluidification du parcours et une réduction du nombre d’enfants de plus de 20 ans relevant d’un amendement CRETON qui sont maintenus en IME faute de places en établissements médico-sociaux pour adultes.

Il s’agira également de proposer une alternative aux personnes avec autisme pour lesquelles il n’est pas nécessaire de recourir à l’institution.

A travers de mesures nouvelles via le savoir-faire et l’expertise de la MAS de Fontcolombe et de l’IME les Oliviers, il sera question de pouvoir proposer :

  • Un accompagnement en internat adapté au répit, en dehors des journées habituelles d’ouverture de l’IME, sous la forme d’un accueil temporaire de 90 jours
  • Un accompagnement, via un SESSAD spécialisé, pour des enfants sortants d’UEMA et pour des jeunes adolescents et jeunes adultes s’expérimentant à une vie autonome
  • La création d’une classe UEEA dans une école primaire de la Métropole Montpellier Méditerranée permettant l’accès à l’enseignement en milieu ordinaire
  • La création de 10 places d’EAM spécialisé TSA (5 places d’hébergement permanent et 5 places d’accueil temporaire de type répit) pour subvenir à la fois aux besoins des jeunes sortants de l’IME mais également pour proposer une solution de répit aux familles du département gardant leur enfant à domicile
  • La création d’un SAMSAH spécialisé TSA de 10 places afin de coordonner les soins des personnes adultes avec autisme à domicile et de contribuer à la réalisation de leur projet de vie par un accompagnement adapté favorisant le maintien ou la restauration de leurs liens familiaux, sociaux ou professionnels et facilitant l’accès à l’ensemble des services offerts par la collectivité.

La complémentarité et la mutualisation des moyens tant au niveau de la formation que des équipements matériels et du personnel constituent le ciment de cette organisation en plateforme de services coordonnés.

Celle-ci peut également compter sur les relations privilégiées tissées avec le secteur sanitaire comme le démontre la convention de partenariat tout récemment formalisée entre le CHU de Montpellier et l’Adages.

Le nécessaire travail en partenariat avec le CRA (Centre Ressources Autisme) permet aussi de toujours ajuster l’accompagnement des personnes avec autisme aux avancées de la recherche tout au long de leur vie.

Magadages.LIVE
Magadages.LIVE
Magadages.LIVE
Le CHU de Montpellier et l’Adages signent une convention cadre.5 (9)

Le CHU de Montpellier et l’Adages signent une convention cadre.
5 (9)

Ce document cadre vient notamment ainsi formaliser un parcours adapté aux personnes en situation de handicap au service des urgences, le dispositif Adag’e-dents qui permet un accès aux soins bucco-dentaires amélioré et facilité par la télémédecine et l’articulation essentielle entre le CHU et les lits halte soins santé* pour les personnes en situation de grande précarité.

Magadages.PRINT

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.