Sept enfants de 3 à 6 ans, présentant des troubles de l’autisme, sont accueillis dans une classe au sein de l’école maternelle de Grabels, près de Montpellier.
Une enseignante spécialisée, mais aussi un orthophoniste, un psychomotricien et un psychologue prennent en charge les enfants au sein de la classe.
A terme, les enfants pourront intégrer une classe ordinaire, si c’est possible.

Mis en place sous l’égide de l’Education nationale, de l’Agence régionale de la santé et de l’association Adages, ce dispositif est au cœur du Plan autisme, qui vise à offrir des solutions aux parents d’enfants présentant des troubles avérés du spectre autistique. Dans la classe, il y a des jouets, des livres, des crayons de couleur, des dessins… Comme dans une classe ordinaire. Sauf qu’ici, une enseignante spécialisée, mais aussi un psychologue, un orthophoniste et un psychomotricien prennent en charge de petits individus dont l’état empêche une scolarisation en milieu traditionnel.