LAM

Lits d’Accueil Médicalisés : accueillir les personnes sans domicile fixe atteintes de pathologies lourdes et chroniques.

Shares

Les lits d’accueil médicalisés accueillent des personnes majeures sans domicile fixe, quelle que soit leur situation administrative, atteintes de pathologies lourdes et chroniques, irréversibles, séquellaires ou handicapantes, de pronostic plus ou moins sombre, pouvant engendrer une perte d’autonomie et ne pouvant être prises en charge dans d’autres structures.

Tous savoir et tout comprendre.

Lits d'Accueil Médicalisés : accueillir les personnes sans domicile fixe atteintes de pathologies lourdes et chroniques.

Offrir un hébergement permettant une prise en charge médico-sociale.

  • En assurant la gestion des places LHSS et LAM
  • En fluidifiant les parcours LHSS LAM
  • En favorisant l’intégration des personnes dans la structure
  • En accueillant dans des locaux chaleureux, respectueux et sécurisants
  • En répondant à des besoins de bien être au quotidien
La prise en charge médicale offre :

En assurant une coordination médicale, infirmière et psychologique

  • un suivi médical et paramédical
  • permet la continuité des soins
La prise en charge sociale et éducative.

  • assure un suivi individuel en articulation avec le projet de soins en cherchant une solution de réorientation adaptée à l’état de santé de la personne et tournée le plus possible vers le droit commun
  • accompagne la personne au quotidien
l’Equipe

  • médecin
  • infirmiers
  • aide soignants
  • accompagnants éducatifs et sociaux
  • techniciens d’intervention sociale et familiale
  • travailleur social
  • chef de service
  • directrice

A partir d’un contrat de séjour et d’un projet personnalisé qui respecte le règlement de fonctionnement, la personne est accompagnée dans son projet de soins et de vie
La dynamique avec les autres dispositifs de Regain est claire, particulièrement avec les LHSS, les ACT handicap psychique, l’équipe mobile en santé globale / médiation santé migrants et plus largement avec le CHRS.