La Covid en ITEP, garder le lien avant tout.0 (0)

La Covid en ITEP, garder le lien avant tout.
0 (0)

La Covid en ITEP :
garder le lien malgré tout.

La crise sanitaire a eu un impact important sur différents secteurs et notamment sur l’éducation des jeunes.
Chacun a dû faire face à de nombreux défis et a dû s’adapter aux changements, notamment en ITEP (Bourneville et le Languedoc). Quel impact a eu cette crise sanitaire sur l’éducation des jeunes fragilisés ? Comment l’équipe de professionnels s’est-elle organisée pour les accompagner au mieux ?

Une organisation adaptée à chacun.

Au moment du confinement, L’ITEP Bourneville a dû fermer ses portes au public, tout en continuant l’activité. Les équipes d’éducateurs, d’enseignants et l’ensemble des professionnels ont dû mettre en place de nouveaux procédés pour continuer d’interagir et d’accompagner les jeunes et leurs familles. Une réorganisation des plannings a été nécessaire pour permettre un suivi optimal des enfants et des adolescents, ainsi que la mise en place de rendez-vous pour effectuer des soins ciblés, psychanalyste, psychiatre, psychométricien, orthophoniste, etc. Les enseignants ont su trouver de nouveaux moyens d’interagir avec leurs élèves et su garder un contact quotidien avec eux.

L’utilisation des réseaux sociaux et de l’internet a été capital puisque la distanciation sociale était de rigueur. Les enseignants ont pu communiquer avec leurs élèves en organisant des appels téléphoniques, des visioconférences ou en diffusant des emails collectifs et individuels. L’utilisation d’applications et de plateformes plus ludiques, spécifiques et interactives (blogs, Zoom, ClassRoom, Messengers, Skype, …) permettent une communication plus fluide, plus conviviale, pour les enseignants, les élèves et leurs parents.

L’équipe d’encadrement a pu ainsi envoyer les cours et proposer un travail plus ciblé, plus personnalisé, via des plateformes numériques comme MaClasseNumérique. Ces outils permettent aux enseignants et aux éducateurs spécialisés de partager et de communiquer facilement des documents, des activités, des fiches pédagogiques ou des images.

Un accompagnement et un soutien au quotidien pour tous.

De nombreuses initiatives ont été mises en oeuvre par les différentes équipes de professionnels pour pouvoir accompagner les jeunes mais aussi leurs parents. Parents parfois dépassés par les difficultés rencontrées par leurs enfants. La création d’une ClassRoom Bourneville a permis aux élèves de communiquer entre eux sur une plateforme encadrée et modérée par les enseignants et les parents. Les élèves ont pu poster des contenus et garder contact entre eux. Son maintien a permis également aux parents de pouvoir communiquer et de s’impliquer dans le suivi scolaire de leurs enfants.

La psychométricienne Perrine Jeanjean, qui ne pouvait intervenir auprès des jeunes, a créé et partagé avec les parents des activités spécifiques pour travailler les compétences psychomotrices des enfants sous la forme de travaux manuels et physiques adaptés.

Par la suite, le blog Bourneville Créatif a été développé comme support de communication intuitif pour les jeunes et leurs familles. Celui-ci regroupe différentes ressources qui permettent aux élèves de bouger, cuisiner, créer, voir, écouter, s’amuser et ..apprendre. Les enfants peuvent par la suite envoyer leurs créations (dessins, des recettes et autres vidéos) qui seront publiés. Les parents peuvent alors proposer des activités simples et adaptées à réaliser en famille.

Une équipe d’encadrement en distanciel mais au plus près des familles.

À l’annonce du confinement, les parents se sont inquiétés de ne pas être en mesure d’aider leurs enfants dans ce contexte si particulier. Cependant, les équipes de l’ITEP Bourneville ont su maintenir le lien avec chacun d’entre eux. La mobilisation collective des enseignants et des éducateurs spécialisés, ainsi que l’engagement des parents ont donc permis aux jeunes de poursuivre leurs apprentissages.

L’ensemble des acteurs a su s’adapter à ces circonstances exceptionnelles. L’intérêt de la démarche et les acquis qu’elle a permis d’engendrer doivent être maintenus dans la durée au-delà de la situation qui les a fait naître.