Polyhandicap,Polyhandicap montpellier,polyhndicap hérault,polyhandicap occitanie,comportements défis,comprendre,besoins,développer,dispositifs,accompagnements,possibles,Montpellier,Toulouse,ars,GPF,groupe polyhandicap france,enfants,

En France, 19 600 enfants sont en situation de polyhandicap. Ces enfants sont très démunis et dépendants d’une tierce personne dans tous les actes de la vie quotidienne. Le polyhandicap ne se guérit pas et ne se compense pas/, mais il est davantage connu et compris depuis 1965.

#journeepolyhandicap | le 6 avril 2018 à Montpellier.

Inscrivez-vous dès à présent !

Polyhandicap,Polyhandicap montpellier,polyhndicap hérault,polyhandicap occitanie,comportements défis,comprendre,besoins,développer,dispositifs,accompagnements,possibles,Montpellier,Toulouse,ars,GPF,groupe polyhandicap france,enfants,

La création de place en établissement médico-social est une des réponses apportées aux besoins de ces enfants. Ces établissements sont conçus pour l’accueil d’enfants très vulnérables, qui, majoritairement, ne communiquent pas verbalement et qui ne se déplacent pas.

Les besoins de ces personnes évoluent. Les progrès de la médecine, l’amélioration de leur état physiologique mais également les avancées éducatives permettent le développement de leurs capacités. Il apparait que les établissements accueillent de plus en plus d’enfants qui peuvent se déplacer et utiliser des outils de communication.

Les orientations de la CDAPH au titre du polyhandicap évoluent aussi. De plus en plus d’enfants présentant des « comportements défis » et des capacités d’apprentissage évidentes sont orientés au titre du polyhandicap. La complexité du polyhandicap le situe à la croisée des chemins entre handicap rare et handicap complexe : l’EEAP de l’ADAGES reçoit des demandes d’admission pour ces autres formes de handicap également.

L’intégralité de l’article bientôt dans Magadages 1er trimestre 2018.