Adages Regain : conférence régionale de prévention et de lutte contre la pauvreté5 (5)

Adages Regain : conférence régionale de prévention et de lutte contre la pauvreté
5 (5)

Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté : Albi, Ecole des mines, jeudi 28 octobre 2021

Adages Regain : Conférence régionale de prévention et de lutte contre la pauvreté.

Shares

Cet événement est l’occasion de présenter les actions réalisées par les partenaires publics et associatifs, de partager les expériences, débattre des résultats et de dresser des perspectives.

Présentation et perspectives de la Lutte contre la Pauvreté
-Occitanie.

Compte rendu de la Conférence Régionale de Stratégie de lutte contre la pauvreté

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

L’objectif de la conférence est de valoriser et promouvoir les bonnes pratiques de l’ensemble des acteurs, les ateliers et tables rondes donnant lieu à des fiches méthodologiques qui seront mises à disposition des acteurs d’ici la fin de l’année 2021.

Pour ce faire, 5 circuits seront proposés reprenant les axes de la stratégie pauvreté, enrichie par un 6ème axe en lien avec la participation des personnes concernées :

  • Petite enfance et jeunesse
  • Accès aux droits
  • Inégalités sociales de santé
  • Insertion sociale et professionnelle
  • Participation

À cette fin, la deuxième conférence 2021 réunira :

  • Des expositions et des stands d’acteurs publics, privés et associatifs ayant conduit des actions exemplaires en Occitanie
  • L’amphithéâtre accueillera des tables rondes sur les thématiques majeures
  • 9 salles accueilleront des ateliers et des tables-rondes. Si les tables-rondes présenteront des actions, les ateliers visent à montrer la stratégie dans sa mise en œuvre concrète et opérationnelle.

L’Adages Regain intervient sur la thématique de l’accompagnement des femmes en situation de grande précarité et en pré et post maternité. Retour d’expérience donc faisant suite à l’appel à manifestation d’intérêt lancé en 2021 en vue de proposer des hébergements au bénéfice des femmes à la rue, enceintes ou mamans d’enfants de moins d’un an.

Vous avez aimé cet article ?
Nb de votes : 5 Note moyenne : 5
Magadages.LIVE
Magadages | Le CPOM0 (0)

Magadages | Le CPOM
0 (0)

Être sous CPOM avec nos 2 principaux financeurs apporte à notre association plusieurs garanties importantes.

Magadages.LIVE
Magadages | Plan Logement d’Abord5 (1)

Magadages | Plan Logement d’Abord
5 (1)

L’une des priorités de l’Adages est de favoriser l’inclusion des personnes. Le mal logement a de nombreuses conséquences, notamment l’exclusion sociale.
Chaque jour, l’Adages et l’ensemble de ses collaborateurs s’impliquent sur le territoire pour trouver des solutions notamment Plan Logement d’Abord

Magadages.LIVE

Logement | 9 propositions pour mobiliser le parc privé à vocation sociale5 (4)

Logement | 9 propositions pour mobiliser le parc privé à vocation sociale
5 (4)

9 propositions,
pour mobiliser le parc privé à vocation sociale.

Dans le département de l’Hérault, accéder à un logement digne et abordable est devenu de plus en plus difficile pour une grande partie des ménages. La cherté des loyers dans le parc privé, en même temps que la faible part de logements publics sociaux et le taux élevé de pauvreté sur le territoire, expliquent cette situation préoccupante.

La crise sanitaire récente du Covid-19 a également révélé l’importance de la qualité de l’habitat pour leurs occupants en période de confinement (logements exigus en centre-urbain, sur-occupation, passoires énergétiques, etc.). Plus encore, cet épisode a mis en lumière la vulnérabilité des personnes sans logement, et ce, malgré les efforts déployés par les acteurs publics et le monde associatif pour que chacun soit mis à l’abri.

Pourtant, des outils existent pour permettre aux ménages dont les ressources sont modestes ou faibles, d’accéder à des logements décents dans le parc privé et s’y maintenir.


Pour mieux comprendre pourquoi ces outils sont encore peu utilisés sur le département de l’Hérault, la Caisse d’Allocations Familiales de l’Hérault ainsi que l’Agence régionale Occitanie de la Fondation Abbé Pierre ont cofinancé depuis près d’un an une étude-action.

Portée par La Maison du Logement (établissement de l’ADAGES dédié au logement accompagné et à l’habitat adapté), cette étude-action a permis de formuler 9 propositions pré-opérationnelles. Celles-ci ont été élaborées grâce au recueil de pratiques réussies actuellement en œuvre sur plusieurs autres départements (qui connaissent également des tensions sur l’accès au logement), ainsi que grâce à l’expérience des acteurs locaux, régionaux et nationaux de l’habitat.

Ces préconisations mettent en valeur la nécessité d’actions fortement coordonnées entre les différents intervenants (services de l’Etat, collectivités locales, opérateurs de terrains, associations AHI, AIVS). L’objectif est de rendre lisibles et populariser les avantages du conventionnement social ou très social (ANAH) auprès des bailleurs privés. Ceci de façon à les amener à proposer leurs logements aux associations du secteur social ou à l’AIVS Hérault (agence immobilière à vocation sociale), lesquelles ont pour mission de favoriser l’accès au logement de droit commun pour les ménages à revenus modestes.

Sous réserve d’une véritable impulsion politique, ces 9 propositions, développées ensembles (car elles forment un tout), doivent permettre aux acteurs publics locaux de proposer des logements pérennes dans le parc privé aux habitants de leurs territoires.

Vous avez aimé cet article ?
Nb de votes : 4 Note moyenne : 5
Shares

Regain, un lieu de convergence0 (0)

Regain, un lieu de convergence
0 (0)

Regain, un lieu de convergence pour les personnes en situation de précarité, tourné vers l’inclusion et le vivre ensemble.

Les dernières décennies ont vu croitre les phénomènes d’exclusion de façon exponentielle. L’offre de soin des
acteurs sociaux a donc dû s’adapter pour répondre au mieux à la demande des populations précaires.

Regain bénéficie de 206 places et accueille un public hétéroclite aux situations très différentes. Afin d’offrir la meilleure aide possible, tous les métiers du médico-social travaillent ensemble dans une démarche de pluridisciplinarité et de transversalité. L’activité est organisée autour de deux pôles, eux-mêmes régis par différents dispositifs ; l’espace accueil hébergement insertion et l’espace soin santé précarité.

Espace accueil hébergement insertion

« Accueil, Hébergement, Insertion » (AHI) est un dispositif destiné aux personnes en situation de grande difficulté sociale nécessitant une aide globale permettant de les accompagner vers l’accès à un logement et vers l’autonomie. Le service garantit des prestations adaptées aux besoins de chacun afin qu’ils puissent accéder à un logement de droit commun dans le meilleur délai possible.

Espace soin santé précarité

L’état de santé des personnes très précaires connait une dégradation importante. Face à des difficultés d’accès aux structures de soins de droit commun, il est nécessaire de les aider. Beaucoup ont perdu tout réflexe de recours aux soins dû à la méconnaissance du système, au manque d’initiative ou à la complexité des procédures et démarches administratives.
Articulé selon trois modes de prise en charge, ce dispositif permet aux publics fragilisés d’accéder à leur droit pour bénéficier de soins adaptés à leur état de santé.

Inauguration de la Pension de Famille Cœur d’Hérault à Lodève.0 (0)

Inauguration de la Pension de Famille Cœur d’Hérault à Lodève.
0 (0)

Une pension de famille est une déclinaison particulière de résidence sociale, c’est un lieu de vie et de chaleur humaine qui propose un logement durable à des personnes à faibles ressources..

Les Pensions de Famille sont des structures destinées à loger, sans condition de durée, des personnes à faible niveau de ressources, isolées socialement, qui n’ont pas accès à un logement ordinaire.

Le premier objectif d’une pension de famille est de rompre avec le sentiment d’isolement dont ont pu souffrir les personnes accueillies. Dans une pension de famille on ne doit pas se sentir seul.

le

projet

Avec la mise en place des chartes territoriales de cohésion sociale en 2006, l’Adages a été missionnée pour créer deux pensions de famille, l’une sur le Pays de Lunel, l’autre sur le Pays Cœur d’Hérault, territoires alors non pourvus en équipement de ce type.

Après plusieurs opportunités immobilières étudiées et sous l’impulsion de Madame Marie-Christine Bousquet, maire de Lodève, l’Adages se porte acquéreuse d’un terrain de 1320 m².

Bien orienté et idéalement situé à quelques encablures du centre bourg de Lodève, ce terrain présente tous les atouts pour réaliser un projet de qualité.

Fort du soutien de l’Etat et de la Mairie de Lodève, le projet fédère autour de lui un grand nombre de soutien : le Conseil Départemental de l’Hérault (qui a demandé de compléter le projet par une offre pour personnes victimes de violences intrafamiliales), la Fondation Abbé Pierre, la caisse d’Epargne mais aussi la Fédération Françaises des Tuiles et des Briques (qui offre toutes les tuiles mais surtout toutes les briques nécessaires). Enfin le Conseil Régional et l’ADEME viennent compléter cette mobilisation en soutenant l’installation de panneaux solaires et d’une chaufferie à granulés de bois.

 

 

2 logements réservés

aux personnes victimes de violences conjugales.

Le projet vise à la réalisation d’une pension de famille de 24 places et de 2 logements réservés à des personnes victimes de violences conjugales, soit 26 logements sociaux sous statut de résidence sociale.

 

 

Pension

de famille

Le territoire du lodévois manque cruellement de capacités dans ce domaine. Afin de répondre à cette carence, le projet prévoit la réalisation de deux logements de 30 m² habitables chacun, dotés d’une entrée indépendante ; ils ressortent d’un statut de résidence sociale et sont donc également conventionnés (APL) ; ils sont loués à l’Association ATU, qui intervient sur ce domaine localement.

Une pension de famille est une déclinaison particulière de résidence sociale, c’est un lieu de vie et de chaleur humaine qui propose un logement durable à des personnes à faibles ressources.

Chaque habitant est locataire d’un appartement meublé entièrement équipé pour lequel il signe un bail conventionné, de type bail HLM (mais mensuel avec tacite reconduction).

Les logements s’articulent autour d’espaces communs tels que cuisine, salle à manger, atelier, laverie, potager etc…

Des logements groupés donc, groupés autour de l’idée que convivialité et vivre ensemble sont les moteurs pour retrouver confiance et estime de soi.