Sélectionner une page
L’exigence pour la qualité d’accueil des enfants et adolescents fragilisés 1

Inauguration de la rénovation du dispositif MECS de l’Adages SOAE.

Près de 1500 enfants et adolescents sont concernés par les actions des associations concourant à la Protection de l’Enfance sur l’ouest du département de l’Hérault (l’Adages, le CSEB, l’APEA, Jean Gailhac). Plus encore, si l’on prend en compte les situations suivies par les travailleurs sociaux du Conseil Départemental de l’Hérault. Ces missions restent, néanmoins, mal connues et mal identifiées.

Les dispositifs Maison d’Enfants à Caractère Social (MECS) permettent l’accueil de jeunes en rupture ou distanciation familiale et/ou sociale dans le cadre de placement par l’Aide Sociale à l’Enfance (la Direction Enfance et Famille (DEF) dans l’Hérault). L’objectif vise à soutenir l’évolution des enfants et adolescents dans un environnement protégé et adapté à leurs problématiques personnelles en favorisant les liens familiaux. La rénovation de notre dispositif inaugurée ce vendredi 18 octobre nous permet d’une part, la mise aux normes d’accessibilité, de moderniser des bâtis mieux adaptés à l’accueil des mineurs, et, d’autre part d’envisager l’augmentation de notre capacité d’accueil.

Le Conseil Départemental de l’Hérault s’est fortement engagé et mobilisé dans ce projet de rénovation en le finançant et en permettant l’extension de cette villa, et l’achat de 2 autres villas situées au coeur de la ville de Béziers et à Montady.

Le SOAE (Service d’Observation et d’Action Éducative) géré par l’Adages contribue aux politiques de protection de l’enfance, pilotées par le Conseil Départemental de l’Hérault et la PJJ, sur le territoire judiciaire de Béziers par son organisation en 3 secteurs (MECS, Milieu ouvert et parentalité).

Le dispositif Maison d’Enfants à Caractère Social (MECS) de l’Adages SOAE s’est diversifié en 3 modalités d’accueil :

 

  • Un accueil en internat dans 3 villas intégrées dans les quartiers de la ville jusqu’à ce jour, mais dont l’une va déménager à Montady : Villa Oc (10 enfants de 4 à 13 ans), Villa Loti (10 enfants et pré-adolescents de 13 à 15 ans), Villa Lo sosten (5 adolescents de 16 à 18 ans)
  • Le service ESCALE qui suit 18 grands adolescents ou jeunes majeurs en studios ou co-locations autonomes, ou en FJT
  • UNéVOR (Unité d’Évaluation et d’Orientation), qui se propose de suivre des jeunes de 16-18 ans en rupture pendant 3 mois afin de mettre en place un accompagnement diagnostique et prescriptif qui évite leur sortie des dispositifs sans projet sécure.

Les missions des services de milieu ouvert :

  • MJIE : Mesure Judiciaire d’Investigation Educative délivrée par le Magistrat pour Enfants. C’est une mesure d’évaluation approfondie destinée à renseigner le magistrat sur la nature du danger rencontré par le mineur
  • AEMO : Action Educative en Milieu Ouvert décidée par le Magistrat pour Enfants qui permet une protection individualisée au sein de la famille pour une durée de 6 mois à 2 ans maximum avec possible renouvellement.
  • IED : Intervention Educative à Domicile contractualisée entre la famille et l’ASE qui vise à éviter l’enkystement des difficultés rencontrées par la famille pouvant avoir un impact préjudiciable pour le devenir de l’enfant.

Les missions du service Parentèle

  • Médiation familiale : Démarche volontaire y compris lorsqu’elle fait l’objet d’une ordonnance ou d’une orientation du Juge aux Affaires Familiales.
  • Espace Rencontres : Ordonnance JAF ou demande spontanée qui consiste à maintenir le lien avec ses 2 parents ou toutes autres personnes de son ascendance souhaitant entretenir des relations avec l’enfant et dans l’intérêt de celui-ci.
  • Visites Médiatisées : Le Magistrat peut décider que le droit de visite des parents puisse ne s’exercer qu’en présence d’un tiers. Ces visites sont donc organisées dans le cadre de la protection de l’enfance, dans l’objectif de remettre en place des droits de visites et d’hébergement.

L’ensemble des dispositifs visent à permettre à l’enfant de se construire et d’acquérir le plus d’autonomie possible en travaillant les liens avec les familles de façon à mettre en place toutes les conditions favorables à son épanouissement.
Ces dispositifs ne peuvent mener les missions mandées sans être en liens forts avec l’ensemble des institutions intervenants auprès de l’enfance (Éducation Nationale, ITEP/IME/SESSAD, CMPP/CAMPS, FJT/CHRS, …).

La nomination d’un secrétaire d’état chargé de la Protection de l’Enfance augure d’une mobilisation de tous les acteurs, plus transverse et coordonnée, pour répondre à cet enjeu de société majeur que représente ce secteur en constante adaptation.

Lire +  En-vie de vélo, un projet qui a du sens

Votre connexion internet est instable ou inexistante.

Accessibilité

Pin It on Pinterest

Shares
Share This