Pension de famille Pays de Lunel

La journée portes ouvertes de la pension de famille du Pays de Lunel offre la possibilité aux partenaires de la structure de pénétrer, quelques heures, dans le lieu de vie des résidents.

Shares
Temps de lecture : 4 minutes

La pensions de famille est un dispositif de logement adapté pour les personnes isolées de plus de 40 ans au parcours de vie cabossé.

Portes ouvertes

La pension de famille, selon la circulaire du 10 décembre 2002 est destinée à « l’accueil de personne à faibles ressources, dans une situation d’isolement lourde, et dont la situation sociale et psychologique, voire psychiatrique rend impossible leur accès à un logement ordinaire à échéances prévisible. »

La mission principale d’une pension de famille est de sortir les personnes de leur isolement social en leur offrant un logement pérenne. Ainsi, les personnes accueillies ont le choix de la durée de séjour. Elles peuvent y rester de quelques semaines à plusieurs années.

Ce lieu de vie associe des logements individuels équipés et des espaces collectifs. Elle permet aux pensionnaires, selon leur rythme et leurs besoins, d’alterner des temps seuls, « chez eux », et des temps d’échanges et de partage avec le groupe.

Ce mode d’habitat alternatif permet de rompre avec les formes d’hébergement classique en matière de réponse sociale, de cadre et de qualité de vie.

La pension de famille a également pour mission de favoriser l’insertion en faisant émerger les projets individuels de santé, de relogement, d’insertion professionnelle, ou d’inclusion sociale. Pour ce faire, il est essentiel de remettre les usagers en position d’acteurs de leur projet de vie.

Aussi, le cadre convivial permet aux résidents de retrouver une stabilité en prenant en compte leur singularité.
Daoud, Farida et Roselyne, membres de l’équipe de la pension de famille, veillent à ce que les résidents se sentent bien dans leur lieu de vie. Ils les accompagnent dans le suivi et la construction de leur projet.

Le besoin de ce type de dispositif sur le territoire de Lunel est important. De 11 places ouvertes en 2009, la pension de famille accompagne aujourd’hui 27 personnes. Toutes ne vivent pas sur le site principal, rue Sarrail. Les résidents les plus autonomes logent en logement diffus sur le territoire. Leur accompagnement est assuré par des visites à domicile des encadrants de la pension de famille. Les résidents les moins autonomes, quant à eux, vivent à la maison de maître, le site principal.
L’animation de la vie quotidienne est essentielle. Les équipes travaillent donc à ritualiser les moments clés de la journée, les échanges et les rencontres pour permettre aux personnes de recréer du lien. La vie en pension de famille s’entend comme un lieu démocratique où la personne accueillie est placée au cœur du dispositif.

La pension de famille est ouverte sur la cité. Elle s’inscrit dans un maillage local fort avec les collectivités et les associations partenaires du territoire. La banque alimentaire, par exemple, permet aux résidents d’être acteurs en participant à l’élaboration des repas collectifs.

Pour certains résidents, le temps de la reconstruction passé, intégrer un logement de droit privé sera possible. Mais, l’expérience montre qu’après leur départ, les liens tissés avec les équipes restent forts car ils ne sont jamais avares de venir donner un coup de main à l’équipe, comme pour rendre un peu de qu’il leur a été donné.

Vous avez aimé cet article ?
Nb de votes : 4 Note moyenne : 5
Magadages.LIVE
Magadages.LIVE
A hauteur d’enfant sur France Bleu Hérault5 (4)

A hauteur d’enfant sur France Bleu Hérault
5 (4)

France Bleu Hérault s’immerge dans le monde des enfants.
Les élèves, âgés de 6 à 11 ans, du Centre Marcel Foucault de l’Adages à Montpellier font de la radio. Ils nous disent ce qu’ils aiment, nous racontent leur vie au quotidien, leurs préoccupations, leurs visions du monde et nous livrent des petits trésors sonores.

Etre une petite souris pour entendre ce qui se passe dans leur journée… C’est désormais possible !

Magadages.LIVE
Magadages | L’adages face à la crise de la Covid 190 (0)

Magadages | L’adages face à la crise de la Covid 19
0 (0)

De ces jours difficiles, je retiendrai que les valeurs que nous défendons à l’Adages, pour le soutien des populations les plus vulnérables, ont permis que notre association, dans ce contexte exceptionnel, ait pu continuer à assurer ses missions.

Magadages.LIVE