“La dĂ©marche de reconnaissance des savoir-faire et des compĂ©tences et la validation des acquis de l’expĂ©rience visent Ă  favoriser la professionnalisation, l’épanouissement personnel et social des travailleurs handicapĂ©s. Elle favorise par ailleurs leur mobilitĂ© au sein de l’établissement ou du service d’aide par le travail. A noter que cette mobilitĂ© peut les conduire vers d’autres Ă©tablissements ou services de mĂȘme nature ou vers le milieu ordinaire de travail ».

RAE,reconnaissance,compétences,validation,acquis,professionnalisation,épanouissement personnel,social,travailleurs handicapés,mobilité,établissements,service,travail,candidats,handicap occitanie,Association,Médico-social, social, Hérault,Montpellier,handicap france, maintien dans l emploi, personnes handicapées, incapacité, ordinaire, sensorielle, citoyenneté, vie sociale, autisme, handicap psychique, aides techniques, mentale, médico sociale, auxiliaire de vie, projet de vie, emploi des personnes handicapées, altération, accompagnement des personnes, référent, réadaptation, braille, cap emploi, personnes atteintes, emploi des travailleurs handicapés, définition du handicap, favoriser, handisport, déficientes, perte d autonomie, aide à domicile, troubles psychiques, transports scolaires, aide sociale, pension d invalidité, mentaux, cognitive, action sociale, fauteuil roulant, prestation de compensation du handicap, handicap et emploi, affective, scolarisation des enfants, fiphfp, motrices, maintien, protection juridique, déficience intellectuelle, sensibiliser, travail social, personnes concernées, cognitif, auxiliaire de vie scolaire, limitation, maintien à domicile, maladie mentale, personnes ùgées, qualité de travailleur handicapé, malentendants, se déplacer, personnes ayant, vie scolaire, affaires sociales, vie affective, leurs familles, accompagnement social, allocation adulte, adaptation, compenser, malvoyantes, chiens guides, reconnaissance du handicap, substantielle, tierce personne, désavantage, plusieurs fonctions, conseil départemental, polyhandicapés, besoins spécifiques, évaluation des besoins, élÚves handicapés, certificat médical, psychiatrique, ministÚre du travail, rente, cnsa, reconnaissance, intégration, plan personnalisé, reconnue, organisation internationale, service d aide, handicap sensoriel, service social, malvoyants, tourisme et handicap, projet personnalisé, déficients visuels, union nationale, inadapté, congénitale, autonomie, politiques publiques, langue des signes française, soins à domicile, subies, infirme, santé mentale, vos droits, visuel, accompagnement, entreprise adaptée, leurs démarches, signes française, doctorales, aide à la personne, service d accueil, rqth, pour la vie, vie étudiante, personnes sourdes, accueil familial, référente, vie quotidienne, salariés handicapés, associative, allocation compensatrice, taux d emploi, service handicap, cécité, pictogramme, taux d incapacité, enseignants chercheurs, non voyants, maladies rares, autistique, onisep, alternant, paralympiques, personnels enseignants, sclérose, ccas, lieu unique, assistants maternels, sclérose en plaques, formation en alternance, ministÚre de l enseignement supérieur, infirmité, ministÚre de l enseignement, jeux paralympiques, maltraitance, expositions temporaires,association handicap montpellier,handicap,association,association handicap,association handicapés,médicosocial,medico-social,montpellier,social,accompagner,prendre soin,enfants,adolescents,adultes,situation difficile,handicapés,handicap,association,écoute,accompagnateur,polyhandicape,sensibilisation,bénévoles,médical,impliquer,mobilité,associatif,structures,durable,insertion,cérébraux,commissions,familles,psychique,établissements,santé,formation,prévention,mental,personnes,maladies,foyers,écoles,encadrer,entraide,professionnels,professionnelles,professionnel,emplois,emploi,soins,handicap moteur,handicap psychique,association handicap,insertion sociale,parents enfants,enfants handicapés,humainement engagée

Issue de la loi de 2002, confirmĂ©e par loi de 2005 pour l’égalitĂ© des droits et des chances, la participation et la citoyennetĂ© des personnes handicapĂ©es, la Reconnaissance des Acquis de l’ExpĂ©rience (RAE) voit ses modalitĂ©s de mise en Ɠuvre fixĂ©es par le dĂ©cret 2009-565 du 20 mai 2009.

“La dĂ©marche de reconnaissance des savoir-faire et des compĂ©tences et la validation des acquis de l’expĂ©rience visent Ă  favoriser la professionnalisation, l’épanouissement personnel et social des travailleurs handicapĂ©s. Elle favorise par ailleurs leur mobilitĂ© au sein de l’établissement ou du service d’aide par le travail. A noter que cette mobilitĂ© peut les conduire vers d’autres Ă©tablissements ou services de mĂȘme nature ou vers le milieu ordinaire de travail ».

Dans le cadre de leurs missions et de leur projet d’établissement, l’ESAT de Saporta et l’ESAT Peyreficade, soucieux de valoriser les compĂ©tences de travail acquises par les travailleurs et d’offrir un accompagnement vers le milieu ordinaire (Ă  ceux qui le veulent et le peuvent), voient dans cette dĂ©marche une boite Ă  outils pertinente.

En effet, la RAE valide les compĂ©tences acquises par une certification basĂ©e sur les rĂ©fĂ©rentiels mĂ©tiers validĂ©s par l’Education Nationale ou le ministĂšre de l’Agriculture.

Ces rĂ©fĂ©rentiels peuvent ĂȘtre validĂ©s partiellement ou dans leur intĂ©gralitĂ©.
Par l’intermĂ©diaire de l’ARESAT, les deux ESAT ont intĂ©grĂ© en 2016 le rĂ©seau DiffĂ©rent et CompĂ©tent qui les a formĂ©s et accompagnĂ©s dans la dĂ©marche.

DiffĂ©rent et CompĂ©tent existe depuis 2002. L’association rassemble 24 Ă©tablissements de Bretagne. En 2014, DiffĂ©rent et CompĂ©tent RĂ©seau est constituĂ© de 16 collectifs rĂ©gionaux, 500 Ă©tablissements. En 2016, 10000 candidats ont Ă©tĂ© « reconnus » depuis la mise en Ɠuvre du dispositif.

3 modalités de parcours de reconnaissance existent :

  • En situation de travail Ă  l’ESAT « je montre et je dis ce que je fais »
  • En entretien de valorisation dans les locaux de l’organisme valideur « j’explique ce que je sais faire »
  • Au travers d’un stage en entreprise et lors d’un entretien dans les locaux de l’organisme valideur « j’explique comment je mets en Ɠuvre ma
    compétence en entreprise ».

Pour les deux modalitĂ©s prĂ©cĂ©dentes, chaque candidat, accompagnĂ© par son rĂ©fĂ©rent, constitue un dossier de preuves qu’il prĂ©sente Ă  un jury.

Celui-ci est composĂ© de reprĂ©sentants d’entreprises partenaires, de directions du secteur mĂ©dicosocial et de reprĂ©sentants de l’organisme certificateur (Agriculture ou Education nationale).

Le jury reconnait les compétences présentées en rapport aux attendus des référentiels métiers de droit commun.
Il propose Ă©galement une mise en perspective et des orientations professionnelles envisageables en termes de formations, de stages, de mises Ă  disposition et de parcours vers l’entreprise.

Les ESAT de Saporta et Peyreficade ont accompagnĂ© 8 travailleurs dans la dĂ©marche RAE. AurĂ©lie, Christophe, Graziella, Guillaume M, Guillaume JL, Marceau, SĂ©bastien et SoundĂšs ont reçu leur certification le 14 novembre 2017, dans le cadre d’une cĂ©rĂ©monie officielle se dĂ©roulant au Corum et rĂ©unissant l’ensemble des participants.

Cette reconnaissance vient valider le travail mutuel accompli, depuis de nombreuses années, par les candidats et les équipes, mobilisés ensemble dans cette démarche.
Nous pouvons constater que la Reconnaissance des Acquis et de l’ExpĂ©rience est un vĂ©ritable outil de valorisation professionnelle. Elle participe Ă  la prise de confiance en soi et Ă  la construction de l’identitĂ© de travailleur. Elle ouvre le champ des « possibles » 
 et permet souvent une premiĂšre reconnaissance du
travail et des efforts accomplis
 un premier pas vers une VAE et l’obtention d’un diplîme pour certains.

Cette premiĂšre expĂ©rience aboutie nous encourage Ă  poursuivre cette dĂ©marche officiellement reconnue, auprĂšs des personnes qui le souhaitent, dans le cadre de leur projet, qu’elles soient accueillies Ă  l’ESAT ou salariĂ©es de l’EA.

Dans cette optique, des nouveaux partenariats sont en cours d’élaboration avec notamment GIP Formavie et l’AFPA, afin d’adapter les accompagnements et d’élargir cette dĂ©marche Ă  des rĂ©fĂ©rentiels non existants dans le dispositif DiffĂ©rent et CompĂ©tent RĂ©seau, ou vers des certifications de Droit commun et des VAE.