RAE,reconnaissance,compétences,validation,acquis,professionnalisation,épanouissement personnel,social,travailleurs handicapés,mobilité,établissements,service,travail,condidats,

Issue de la loi de 2002, confirmée par loi de 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, la Reconnaissance des Acquis de l’Expérience (RAE) voit ses modalités de mise en œuvre fixées par le décret 2009-565 du 20 mai 2009.

“La démarche de reconnaissance des savoir-faire et des compétences et la validation des acquis de l’expérience visent à favoriser la professionnalisation, l’épanouissement personnel et social des travailleurs handicapés. Elle favorise par ailleurs leur mobilité au sein de l’établissement ou du service d’aide par le travail. A noter que cette mobilité peut les conduire vers d’autres établissements ou services de même nature ou vers le milieu ordinaire de travail ».

Dans le cadre de leurs missions et de leur projet d’établissement, l’ESAT de Saporta et l’ESAT Peyreficade, soucieux de valoriser les compétences de travail acquises par les travailleurs et d’offrir un accompagnement vers le milieu ordinaire (à ceux qui le veulent et le peuvent), voient dans cette démarche une boite à outils pertinente.

En effet, la RAE valide les compétences acquises par une certification basée sur les référentiels métiers validés par l’Education Nationale ou le ministère de l’Agriculture.

Ces référentiels peuvent être validés partiellement ou dans leur intégralité.
Par l’intermédiaire de l’ARESAT, les deux ESAT ont intégré en 2016 le réseau Différent et Compétent qui les a formés et accompagnés dans la démarche.

Différent et Compétent existe depuis 2002. L’association rassemble 24 établissements de Bretagne. En 2014, Différent et Compétent Réseau est constitué de 16 collectifs régionaux, 500 établissements. En 2016, 10000 candidats ont été « reconnus » depuis la mise en œuvre du dispositif.

3 modalités de parcours de reconnaissance existent :

  • En situation de travail à l’ESAT « je montre et je dis ce que je fais »
  • En entretien de valorisation dans les locaux de l’organisme valideur « j’explique ce que je sais faire »
  • Au travers d’un stage en entreprise et lors d’un entretien dans les locaux de l’organisme valideur « j’explique comment je mets en œuvre ma
    compétence en entreprise ».

Pour les deux modalités précédentes, chaque candidat, accompagné par son référent, constitue un dossier de preuves qu’il présente à un jury.

Celui-ci est composé de représentants d’entreprises partenaires, de directions du secteur médicosocial et de représentants de l’organisme certificateur (Agriculture ou Education nationale).

Le jury reconnait les compétences présentées en rapport aux attendus des référentiels métiers de droit commun.
Il propose également une mise en perspective et des orientations professionnelles envisageables en termes de formations, de stages, de mises à disposition et de parcours vers l’entreprise.

Les ESAT de Saporta et Peyreficade ont accompagné 8 travailleurs dans la démarche RAE. Aurélie, Christophe, Graziella, Guillaume M, Guillaume JL, Marceau, Sébastien et Soundès ont reçu leur certification le 14 novembre 2017, dans le cadre d’une cérémonie officielle se déroulant au Corum et réunissant l’ensemble des participants.

Cette reconnaissance vient valider le travail mutuel accompli, depuis de nombreuses années, par les candidats et les équipes, mobilisés ensemble dans cette démarche.
Nous pouvons constater que la Reconnaissance des Acquis et de l’Expérience est un véritable outil de valorisation professionnelle. Elle participe à la prise de confiance en soi et à la construction de l’identité de travailleur. Elle ouvre le champ des « possibles » … et permet souvent une première reconnaissance du
travail et des efforts accomplis… un premier pas vers une VAE et l’obtention d’un diplôme pour certains.

Cette première expérience aboutie nous encourage à poursuivre cette démarche officiellement reconnue, auprès des personnes qui le souhaitent, dans le cadre de leur projet, qu’elles soient accueillies à l’ESAT ou salariées de l’EA.

Dans cette optique, des nouveaux partenariats sont en cours d’élaboration avec notamment GIP Formavie et l’AFPA, afin d’adapter les accompagnements et d’élargir cette démarche à des référentiels non existants dans le dispositif Différent et Compétent Réseau, ou vers des certifications de Droit commun et des VAE.

1 Merci !