Sélectionner une page
Grabels, ouverture d’une classe d’enfants autistes

Grabels, ouverture d’une classe d’enfants autistes

L’ouverture d’une classe d’enfants autistes doit permettre une meilleure prise en charge des enfants présentant des troubles avérés du spectre autistique, tout en les intégrant à la vie de l’école.

Selon Frédéric Hoibian, Directeur Général d’Adages, l’association gestionnaire du projet, cette structure, qui accueille 7 enfants de 3 à 6 ans présentant des troubles avérés du spectre autistique, orientés par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) et encadrés par une équipe pédagogique spécialisée, va rendre possible une meilleure prise en charge de ces enfants.

Ce dispositif original doit permettre, selon Christophe Fanguin, Directeur de l’IME Les Oliviers – auquel est rattachée cette nouvelle classe -, par un processus d’inclusion à l’école et d’accompagnement des parents à la maison, aux enfants de continuer après leur passage dans cette structure, leur parcours scolaire en milieu ordinaire.

20 minutes | Une classe pour enfants autistes dans une maternelle…

20 minutes | Une classe pour enfants autistes dans une maternelle…

Sept enfants de 3 à 6 ans, présentant des troubles de l’autisme, sont accueillis dans une classe au sein de l’école maternelle de Grabels, près de Montpellier.
Une enseignante spécialisée, mais aussi un orthophoniste, un psychomotricien et un psychologue prennent en charge les enfants au sein de la classe.
A terme, les enfants pourront intégrer une classe ordinaire, si c’est possible.

Mis en place sous l’égide de l’Education nationale, de l’Agence régionale de la santé et de l’association Adages, ce dispositif est au cœur du Plan autisme, qui vise à offrir des solutions aux parents d’enfants présentant des troubles avérés du spectre autistique. Dans la classe, il y a des jouets, des livres, des crayons de couleur, des dessins… Comme dans une classe ordinaire. Sauf qu’ici, une enseignante spécialisée, mais aussi un psychologue, un orthophoniste et un psychomotricien prennent en charge de petits individus dont l’état empêche une scolarisation en milieu traditionnel.

Unité d’Enseignement Maternelle pour les enfants de 3 à 6 ans (TSA)

Unité d’Enseignement Maternelle pour les enfants de 3 à 6 ans (TSA)

Notre Unité d’Enseignement a ouvert ses portes le 1er octobre 2018 dans le cadre du 3ème plan sur l’autisme.

Elle s’adresse à 7 élèves d’âge pré-élémentaire de 3 ans jusqu’à leur 6 ans avec TSA, Troubles du Spectre Autistique, orientés par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). Cette unité est rattachée à l’IME les Oliviers.

Elle met en œuvre un dispositif original de scolarisation implanté en milieu scolaire ordinaire au sein de l’Ecole Maternelle Jean PONSY de GRABELS. Ce dispositif propose à nos jeunes élèves de 3 ans jusqu’à leur 6 ans, avec un trouble du spectre de l’autisme, un accompagnement global précoce prenant en compte la spécificité de leurs besoins.

Il organise un cadre spécifique et sécurisant au sein duquel s’articule :

un parcours de scolarisation
un accompagnement éducatif et thérapeutique.
Cet accompagnement à 2 niveaux favorise la prise en compte du trouble et l’inscription dans une scolarité adaptée.

La nature et la qualité de nos accompagnements sont conformes aux Recommandations de Bonnes Pratiques Professionnelles et à l’Agence Nationale de l’Evaluations et de la qualité des Etablissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux (ANESM).

Notre travail consiste à mettre en place un accompagnement individualisé et adapté aux besoins et capacités de chacun. Pour ce faire, des interventions à domicile seront réalisées pour transposer les outils travaillés avec les enfants au domicile et accompagner les parents dans leur application.

 

 

l'inclusion

La scolarisation en milieu ordinaire est un des objectifs de l’UEM. Ce projet d’inclusion peut prendre plusieurs formes :

L’inclusion en classe ordinaire
Les temps d’inclusion seront inscrits dans l’emploi du temps de l’enfant et feront l’objet d’une évaluation régulière en lien avec l’enseignante et l’ATSEM de la classe concernée.

L’inclusion sur les temps méridiens et de récréations
Avant de penser une inclusion complète sur les temps de repas, des aménagements pourront être proposés en fonction des capacités des enfants (repas en décalé, aménagements phoniques et visuels, prise en compte des particularités alimentaires etc.)

Les projets partagés UEM-classe ordinaire
Il sera proposé à certains enfants de l’école maternelle des activités partagées au sein de l’UEM sous couvert d’une validation du Directeur de l’école, du conseil des maîtres et d’une information préalable au conseil d’école : un projet de jardin partagé, de sorties pédagogiques, d’ateliers pâtisserie, de jeux éducatifs, …

 

 

La continuité

du parcours de l’enfant

Un des axes de travail de l’UE est la préparation de la sortie de votre enfant du dispositif. Le projet d’orientation et les articulations nécessaires avec les futurs intervenants nécessiteront une concertation importante avec vous, l’équipe, l’enseignant référent et la MDPH.

La sortie du dispositif de l’UE peut se faire vers:

  • une orientation en IME avec ou sans parcours partagé
  • une ULIS maternelle ou primaire
  • une orientation en milieu ordinaire, avec ou sans AVS

Ces deux dernières modalités peuvent s’accompagner d’une intervention SESSAD TSA,

Votre connexion internet est instable ou inexistante.

Accessibilité

Pin It on Pinterest

X